Ecolo J ULB, les jeunes étudiants écologistes de l’Université Libre de Bruxelles, s’opposent au projet de construction sur le Campus de la Plaine. Communiqué de presse ci-dessous.
De son côté, le Groupe ECOLO a eu l’occasion de faire part de son analyse très critique en septembre 2013 au Conseil communal. Lire.


Écolo j ULB s’oppose au projet Universalis Park qui ignore les besoins de l’ULB et de ses étudiants, et qui néglige les enjeux environnementaux.
En effet, outre des kots réservés aux étudiants, ce projet prévoit de consacrer toute une partie du site à la construction de logements de haut standing, qui ne vont pas profiter à la communauté universitaire. Or la crise du logement frappe de plein fouet les étudiants et écolo j ULB demande que la priorité soit mise sur les kots à loyers modérés.

plan_universalis_park.jpg

De plus, la création d’un complexe immobilier sur ce terrain menace un espace vert hors du commun dans une zone urbaine et au cœur du campus universitaire. D’abord, cette zone présente un intérêt biologique particulier, tant pour la faune que pour la flore. Ensuite, la plaine s’inscrit dans le maillage vert, et joue un rôle important dans l’abri et le déplacement des petits animaux. Enfin, la zone est un réel poumon vert à proximité de l’entrée d’autoroute. La destruction de cet espace vert aura un impact négatif sur la qualité de l’air de notre ville.
Enfin, même si cette situation est symptomatique du sous-financement chronique de l’enseignement supérieur qu’écolo j ULB critique depuis longtemps, rien ne justifiait que l’ULB vende un de ses joyaux sans garantie d’y développer un projet bénéfique à la communauté universitaire.

Ce jeudi 16 octobre, le Conseil Communal d’Ixelles doit donner son accord sur le début des travaux pour les voiries, le Comité Sauver la Plaine fera une interpellation citoyenne au sujet du projet immobilier d’Immobel et Écolo j ULB se joindra à la mobilisation contre le projet Universalis Park à 20h au Conseil Communal d’Ixelles.