Boondael – Université

Bien que le hameau existe depuis le Moyen-âge, Boondael-Université est le dernier quartier d’Ixelles à s’être urbanisé. Essentiellement résidentiel, à la population diversifiée, il est aussi caractérisé par la présence des campus universitaires, du Stade, de cités sociales, du noyau commercial du Cimetière et d’un tissu de PME encore très actif. Le défi : en faire un vrai quartier universitaire, vivant, tout en garantissant la qualité de vie de ses habitants.

Nos propositions :

Mutualiser les équipements
– Valoriser la présence des universités en instaurant un dialogue permanent entre les autorités universitaires, la Commune, les habitants et commerçants du quartier.
– Créer un échevinat des affaires universitaires et étudiantes.
– Ouvrir les campus au quartier en faisant vivre les infrastructures culturelles des universités (salle Allende, Espace Delvaux, Kultuur Café…) qui sont actuellement peu connues et sous-utilisées. En parallèle, encourager toutes les initiatives culturelles existantes comme le Théâtre de la Flûte enchantée, Kings of Comedy…
– Valoriser le site de l’ancienne usine électrique Volta (vide depuis des années) pour y développer la culture, le logement et des activités économiques.
– Négocier une utilisation des infrastructures sportives de la VUB pour les habitants du quartier. Augmenter la fréquence du bus 72 pour rendre le centre sportif de la Forêt de Soignes de l’ULB plus accessible.
– Mettre en réseau la Chapelle de Boondael et le centre culturel de Watermael-Boitsfort, la culture ne s’arrêtant pas aux frontières communales.
– Se mobiliser pour que l’on dispose de suffi-sament d’écoles pour accueillir les enfants de Boondael (sur son territoire ou celui voisin de Boitsfort).
– Implanter une antenne décentralisée de la Maison communale au square du Vieux Tilleul qui, outre les services administratifs, offrirait un point poste (la Poste la plus proche est à Flagey !) et une petite bibliothèque, le sud d’Ixelles étant très éloigné de la place Fernand Cocq.

Logement
– Utiliser les derniers terrains disponibles pour du logement social à Volta.
– Favoriser la construction de logements « étudiants », prioritairement sur les campus.
– Éviter l’implantation de vastes ensembles de kots dans les îlots habités par des familles.
– Densifier au maximum les zones de construction existantes du Campus de la Plaine avant d’urbaniser ses zones vertes.
– Offrir des équipements collectifs et de préserver un maximum d’espaces verts (espaces de jeux pour les jeunes, potagers, etc.) tout en permettant encore la création de logements. Plus de 300 nouveaux logements ont été réalisés à proximité de la gare de Boondael, il est socialement impératif d’y prévoir de tels équipements. Revoir le plan d’urbanisation de la rue Louis Ernotte dans ce sens.
– Octroyer un subside annuel pour la rénovation du logement social et développer les activités socioculturelles menées avec les locataires.

Mobilité – Espace public
– Limiter le trafic de transit à travers les voiries locales.
– Anticiper avec les communes voisines l’impact des développements de la zone Delta (dont la création d’un nouvel hôpital) sur le trafic.
– Valoriser la halte SNCB de Boondael comme noeud de mobilité.
– Débloquer la circulation des transports en commun au pont Fraiteur et aux carrefours Buyl – Général Jacques – Jeanne.
– Rendre le boulevard Général Jacques habitable, en élargissant les trottoirs, en plantant des arbres et en aménageant des pistes cyclables.
– Réaménager la sortie de la gare d’Etterbeek.
– Améliorer la qualité des trottoirs et la propreté dans tout le quartier. Enterrer les bulles à verre.
– Requalifier l’axe qui relie les deux campus du Solbosch et de la Plaine. Aménager un cheminement piéton agréable le long du Cimetière et créer une passerelle piétonne-cyclistes de part et d’autre du pont Fraiteur.
– Accorder une grande attention à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, en particulier au rond-point du Cimetière.
Valoriser le Cimetière comme « poumon vert » du quartier. Le protéger en tant que patrimoine en réalisant un inventaire des tombes remarquables (y sont enterrés Victor Horta, Charles De Coster, Constantin Meunier, etc.) et en les classant.
– Élargir le trottoir devant l’entrée de la Chapelle de Boondael (actuellement, le public qui sort des événements culturels se retrouve sur la rue !).
– S’attaquer aux points noirs de la sécurité routière comme les carrefours Couronne / Fraiteur, Couronne / Général Thys, le square Devèze, la Petite Suisse, etc.
– Penser l’aménagement de l’espace de jour comme de nuit, notamment en éclairant certains passages piétons.

Les candidat.e.s Ecolo-Groen de votre quartier :

Eric Remacle, n°7
Geoffrey Roucourt, n°11
Guillaume Le Mayeur, n°17
Isabelle Wattier, n°34
Jean-François Vaes, n°35
Lucette Chapelle, n°36
Alain Adriaens, n°39
Anne Herscovici, n°42

boondael-universite.pdf